Équipement

Bugu (武具)

Armes.

 

Naginata (なぎなた/薙刀/長刀/奈木奈多)

Arme japonaise portant une lame courbée au bout d'un long manche. Autre fois écrit '長刀' qui veut dire long Katana, et aussi prononcé Naga-Nata. Pour faire la différence avec un vrai long Katana, et puisque Naginata est utilisée à couper avec un mouvement circulaire (Nagu: 薙ぐ), c'est devenu '薙刀', ensuite après la guère mondiale, pour exprimer une nuance plus douce, 'なぎなた' en Hiragana est commencé à utilisé. 

 

Shiai-yo Naginata (試合用なぎなた)

Naginata pour un match compétitif (Shiai: 試合) doit être entre 210 cm et 225 cm, et il faut 650 g ou plus selon la règle d'AJNF. Ça coûte normalement environ 5,000 yen ($65 canadien). Vous ne pouvez pas utiliser la Naginata qui a des graveurs pour les compétitions. Avant que la compétition commence, des participants doivent passer des inspections de Naginata. Pour conserver la Naginata en bonne état, il faut éviter l'humidité le plus possible pour que la Naginata reste tout droit, et éviter aussi le séchage pour ne pas avoir des fissures.

Ha/Habu (刃/刃部)
'Ha' veut dire une lame, 'Habu' veut dire la partie de la lame. Pour Shiai-yo Naginata, cette partie est fait en bambou et non en bois. Deux bambou de largeur de 2 cm sont combinés, et la longueur est à peu près 70 cm qui inclure 17 cm de la partie de jonction avec Ebu. On peut acheter Habu séparément d'Ebu et la remplacer quand elle est brisée pendant le combat. Ça coûte environ 1,500 yen ($20 canadien).

Kissaki (切先)
La point de Ha. Elle est recouverte de dauphins, attachés avec des ficelles, et une bande de vinyle transparent est enroulée autour des coutres.

Mine (峯)
Le côté opposé de la lame. Dans la competition, le coup frappé avec cette partie ne compte pas comme le point; si c'était de vrai lame, ça va faire mal mais ne coupera pas le cible. On dit 'Mine Uchi' (峰打ち), quand on frappe avec ce côte intentionnellement pour le pas tuer quelqu'un - utilisé souvent dans le Kendo plutôt que la Naginata.

Shinogi (鎬)
Les côtés de la lame. Dans la compétition, le coup frappé avec cette partie ne compte pas comme le point. Shinogi-Suji (鎬筋) s'agit de la ligne de crête qui divise le coté de la lame (Ha) et le coté opposé de la lame (峯). Pour Shiai-yo Naginata, Shinogi-Suji est vide puisque c'est entre deux bambou. On dit 'Épuiser le Shinogi' (Shinogi Wo Kezuru: 鎬を削る) pour dire 'se battre fort' comme si le Shinogi disparaît après avoir été touché violemment.

Sori (反り)
La courbe inversé de la lame. La lame de la vrai Naginata n'est pas tout droit, mais est courbé comme Katana. La même forme de courbe est utilisé pour Kyogi-yo Naginata. 2.2 cm de l'espace doit être présent entre Kissaki et la racine de la lame.

Mono-Uchi (物打)
La partie qui frappe (Uchi, Utsu: 打) quelque chose (Mono: 物). Dans la compétition, seulement le coup frappé avec cette partie est considéré valide (Yuko-Datotsu: 有効打突). Mono-Uchi existe dans Habu et Ebu. Il est entre 15 cm et 20 cm à partir de Kissaki dans Habu, et est entre 20 cm et 25 cm à partir de Ishi-Zuki.

Sendan-Maki (千段巻)
La partie qui relie la lame et le manche de la Naginata. Il y a des possibilités que Katana coupe le manche de Naginata ou de lance puisqu'il est souvent fait en bois. Autrefois, afin de protéger la partie faible, des fils de lin (Asa-Ito: 麻糸) étaient emballés (Maki, Maku: 巻) autour de Ebu pour plus que mille tours (Sen-dan: 千段), et consolidés avec laque (Urushi: 漆). Ça a aussi servi à éviter de glisser. Pour Shiai-yo Naginata, on utilise une ruban de vinyle blanc, et il faut que ce soit 17 cm, incluant 15 cm de la partie de jonction entre Habu et Ebu. Avant qu'on participe aux compétitions, les gens normalement échangent la ruban pour que Naginata soit belle, et pour maintenir Habu proprement pendant le combat.

E/Ebu (柄/柄部)
Le manche de Naginata. Il est fait en bois dans la plupart de temps, surtout en chêne à cause de poids, mais il était fait en fer aussi. Le coupe transversale de la lance est rond, mais celui de Naginata est ellipse qui permet de la porter naturellement. Le manche est plus épais vers le Ishi-Zuki que le bout pour connecter Habu. La technique de Naginata est développé selon cette forme. Dans Shiai-Kyogi, Sune avec Mono-Uchi d'Ebu est permis. Ça coûte normalement environ 3,500 yen ($45 canadien).

Ishi-Zuki (石突)
La partie le plus bas d'Ebu. Elle était originalement faite en pierre (Ishi: 石) ou en fer pour attaquer en poussant le point vers l'adversaire (Zuki, Tsuki: 突). Pour Shiai-yo Naginata, elle est couverte avec coton arrondi et enveloppé de cuir ou de tissue (Tanpo: たんぽ). Une bande de vinyle transparent est enroulée comme Kissaki. 

 

Zen-Nihon Naginata (全日本形用なぎなた)

Zen-Nihon Naginata est utilisié pour le choreographine (Kata: 形) qui est pratiqué par 2 Dan ou plus. Selon la règle d'AJNF, Zen-Nihon Kata Naginata doit être entre 210 cm et 215 cm, et il faut 900 g ou plus. Tout est fait en bois (chêne à feuilles persistantes) incluant Habu. Habu est à peu près 50 cm, et il y a un garde d'épée (Tsuba: 鍔) fait en cuir qui est fixé avec le fil de lin. La forme est comme un court Naginata (Konaginata: 小薙刀), qui est presque la même chose que celle de Tendo-Ryu (天道流). Ça coûte normalement environ 12,000 yen ($140 canadien).

 

Hukusou (服装)

Vêtements.

 

Keiko-Gi (稽古着)

Veste de kimono blanche, qui est fait en coton blanchi (Sarashi-Momen: 晒木綿). 'Keiko' (稽古) veut dire le pratique ou l'exercice des arts martiaux, et 'Gi' (着) veut dire les vêtements. Pour Atarashii Naginata, la manche n'est pas plus longue que les coudes, et le bout est sérré avec caoutchouc (Il n'y a pas de règle officiel que le bout doit être sérré, mais par tradition c'est prèfèrable). Originalement, Tendo-Ryu (天道流) utilisait caoutchouc au ouest du Japon, et Jiki-Shin-Kage-Ryu (直心陰流) ne l'utilisait pas à l'est du Japon. Keiko-Gi pour Naginata a une ligne du coudre (Tsugi-Me: 継ぎ目) en travers le dos verticalement. Kendo ou les autres arts martiaux utilisent souvent Keiko-Gi sans ligne. À l'intérieur de Keikogi, il y a une ou deux corders pour attacher, et le côté droit doit être sous le côté gauche (Migi-Mae: 右前). Attention, mettre le côte gauche sous le côté droit signifie que cette personne est morte (Hidari-Mae: 左前).

 

Obi (帯)

Large ceinture blanche que l'on porte au dessus de Keikogi. Il y a plusieurs façons de la porter, mais il faut que ce soit plate pour ne pas déranger le déplacement du coprs, et pour porter des armeurs confortablement.

 

Himo (紐)

Fine ceinture blanche que l'on utilise quand on porte Montsuki. Ça aide à plier et supporter Montsuki proprement.

 

Hakama (袴)

Pantalon large masquant le mouvement des jambes. Pendant qu'on pratique et pour le Shiai-Kyougi, on utilise souvent blue ou indigo (Aï-iro: 藍色), et pour une présentation, une cérémonie ou Kobujyutsu, on utilise noir (Kuro: 黒). Ce n'est pas Hakama que des finissant de l'école au Japon utilise pour leur célébration, mais il s'agit de Bajyo-Hakama (馬乗袴) dont l'entrejambe est séparé, et qui est utilisé pour monter un cheval. Une plaque (Koshi-Ita: 腰板) est attachée à l'intérieur de Hakama en arrière, pour l'insérer à l'intérieur d'Obi, et pour supporter Hakama. Le matériel utilsé est souvent du coton (Momen: 木綿) ou Tetoron (Tetolon: テトロン), est un peu moins épais que celui de Kendo à cause de Sune-Até qu'on porte.
 

Montsuki (紋付)

Kimono traditionel avec (Tsuki: 付) l'emblème de la famille (Mon: 紋). Originalement Montsuki peut être n'importe quels vêtements avec le symbole, mais quand on dit Montsuki à la Naginata, c'est sous-entendu que ce soit Montsuki-Kosode (紋付小袖), Kimono noir avec la manche courte.

 

Bougu (防具)

Protections.

 

Sune-Até (脛当)

Protections des jambes. Première chose à porter quand on met des Bougu. On le met d'abord à la jambe gauche pour être capable de protéger immédiatement quand vous êtes en garde normale (Hidari-Chudan: 左中段), et on l'enlève de la jambe droit pour rester vigilant.

 

Koté (籠手/篭手/小手)

Protections des mains.

 

Taré (垂れ)

Protection du bas du corps qu'on porte sous Dou.

 

Dou (胴)

Protection du torse.

 

Men (面)

Protection de la tête.
 

© 2018- Naginata Montréal

Site Admin: Daiki Iriyama